Optimiser son entrepôt : 11 actions infaillibles

Par Justine Demarque , le août 24, 2022
optimiser son entrepôt avec étagères remplies de marchandises
()

Les entrepôts tiennent une place importante dans l’efficacité et la compétitivité d’une entreprise. En effet, ils jouent un rôle primordial dans le bon fonctionnement de cette dernière et sa productivité. D’où l’intérêt de tirer le meilleur parti de votre stratégie logistique. Découvrez alors dans les lignes qui suivent les 11 actions infaillibles pour optimiser son entrepôt.

1. Définissez une stratégie logistique adaptée à vos besoins

Tout d’abord, la première action à mener est de définir la stratégie logistique qui s’aligne sur vos exigences. Pour ce faire, il convient de tenir compte de certaines variables, à savoir :

    • La quantité de commandes à traiter au quotidien 
    • La typologie des produits à entreposer 
    • Le nombre et la volumétrie des articles à stocker 
    • La surface d’entreposage requise pour assurer le stockage et la préparation des commandes

La prise en compte de ces facteurs vous permet de déterminer l’effectif de l’équipe indispensable au fonctionnement optimal de l’entrepôt. Mais aussi l’espace nécessaire à ce dernier pour gérer les stocks et la stratégie adaptée à vos besoins. En fonction de ceux-ci, vous pouvez alors envisager un niveau d’organisation logistique en particulier :

    • Petite logistique 
    • Logistique structurée 
    • Logistique industrialisée 
    • Externalisation de logistique

La mise en place de votre stratégie logistique est un des piliers qui assurent la rapidité et l’efficacité de la distribution au sein de l’entrepôt.

2. Optimisez l’environnement de travail des collaborateurs

Les collaborateurs s’imposent comme des acteurs essentiels au bon fonctionnement d’un entrepôt logistique. Par conséquent, il importe d’améliorer leur environnement de travail afin de leur permettre d’être plus productifs et de satisfaire au mieux les clients.

Investissez dans du matériel de qualité

Dans un premier temps, vous devez investir dans du matériel de qualité. À l’instar des lecteurs de codes-barres, écrans, balances, cartons et emballages, dispositifs d’étiquetage, etc. Leur utilisation vient en effet faciliter le travail de votre équipe et le rendre plus confortable.

Adoptez les équipements

D’autre part, les équipements adaptés permettent d’automatiser le travail de vos collaborateurs.

De fait, les tâches à effectuer dans un entrepôt peuvent s’avérer physiques et répétitives. Le port de charges lourdes peut en plus augmenter le risque d’accident et impacter négativement sur la santé des employés. 

C’est pour cela que l’investissement dans des matériels de pointe (transpalettes, convoyeurs, chariots élévateurs, etc.) améliore considérablement les conditions dans lesquelles votre équipe travaille.

Limitez les déplacements inutiles

Ensuite, il faut limiter autant que possible les déplacements inutiles. Pour gagner en efficacité dans l’entrepôt, les déplacements de chacun doivent être bien organisés.

Ainsi, les chemins de picking logistique doivent être bien définis tout comme l’organisation des produits dans les rayons. Et ce, afin de simplifier au maximum le traitement des commandes.

Grâce à ces mesures, vous pouvez garantir le fonctionnement optimal de votre équipe logistique sur le long terme.

3. Organisez les espaces de l’entrepôt

La clé pour optimiser son entrepôt réside également dans l’aménagement des espaces et leur rangement. Gérer un grand nombre de commandes par jour demande une bonne organisation au sein de votre local. 

Un entrepôt bien agencé permet par ailleurs d’augmenter la productivité des employés. Ces derniers seront notamment en mesure de retrouver facilement les matériels nécessaires à l’exécution de leurs tâches. Les engins utilisés par les collaborateurs doivent être placés dans un espace spécifique pour garantir l’accessibilité ainsi que la sécurité de tous les employés de l’entrepôt.

De ce fait, pour un entrepôt plus ordonné et plus fonctionnel, il importe de mettre en place un adressage précis. Le moyen le plus efficace et le plus utilisé consiste à numéroter chaque rayonnage ou chaque étagère et chaque compartiment.

D’autre part, un bon aménagement contribue à une bonne fluidité des déplacements des manutentionnaires dans l’ensemble du local. La partie la plus importante dans l’agencement de l’entrepôt demeure l’optimisation de l’espace.

En plus d’être encadré par une réglementation précise, la mise en place de panneaux de signalisation a un double objectif : faciliter et optimiser la circulation des engins comme des personnes ainsi qu’assurer leur sécurité. 

Découvrez la réglementation des marquages au sol et des panneaux de signalisation dans l’entrepôt logistique.

4. Spécialisez les tâches des employés

Pour davantage de practicité dans votre entrepôt, procédez à la spécialisation des tâches de vos collaborateurs. En d’autres termes, le travail dans les différentes zones peut être découpé en plusieurs tâches bien distinctes.

Par exemple, dans la zone de préparation de commande, une équipe peut se spécialiser dans l’accomplissement d’une tâche en particulier, à savoir :

    • Chargé de picking 
    • Responsable de colisage 
    • Chargé de déplacement 
    • Etc.

Il en va de même pour les différentes zones de l’entrepôt. 

5. Rassemblez les articles à forte rotation à la fin de la chaine

Pour une organisation optimale des commandes reçues par l’entreprise, chaque détail de l’aménagement de stockage des produits doit être pris en compte. 

Notamment, pour les articles à forte rotation, il est évident que ces derniers doivent être de préférence placés à la fin de la chaine afin de faciliter et d’accélérer la préparation de la commande.

Dans certains cas, si vous disposez de plus d’espace dans votre entrepôt, les articles les plus vendus font l’objet d’une zone spécifique appelée « magasin » pour les rapprocher en même temps des arrivées et des tables colisages. 

6. Compartimentez les produits selon leurs spécificités

Un entrepôt fait part d’un stockage de produits variés qui peuvent être des produits lourds, périssables, frais, personnalisables… Ces articles doivent être compartimentés selon leurs spécificités dans le but de faciliter leur stockage, mais également le picking.

Effectivement, certains produits nécessitent l’utilisation d’équipements dédiés. Le traitement logistique de chacun de ces produits requiert un stockage, un picking et une préparation de commande en particulier.

Par exemple, les produits personnalisables font l’objet d’un passage dans une chaine différente ou un flux plus complexe. À savoir une phase de fabrication avant le colisage et l’expédition. 

Pour les produits frais et périssables, certains d’entre eux ont besoin d’une conservation à des températures spécifiques pour les tenir en bon état. De ce fait, il est important de mettre en place une classe logistique pour chaque article qui affiche des conditions particulières. 

7. Utilisez la technique du cross-docking

Le cross-docking est une technique logistique très utilisée dans les entrepôts, car elle permet :

    • Aux employés de travailler plus efficacement et plus rapidement 
    • De réduire les charges d’énergie de l’entreprise

Cette approche consiste en fait à expédier directement les commandes reçues venant des fournisseurs vers les clients qui sont en attente de ces produits. 

Ainsi, le cross-docking permet d’éviter le stockage et la préparation de la commande. En effet, à la réception des produits, ils sont directement identifiés et regroupés selon leur destination pour une livraison dans les meilleurs délais.

8. Regroupez la préparation de produits similaires

Toujours dans le but d’améliorer la productivité de votre entrepôt lors des préparations de commandes, il est conseillé de regrouper les produits similaires. Cette méthode est surtout utilisée pour les commandes considérables. 

Pour ce faire, il faut lancer une collecte de masse pour l’ensemble des articles nécessaires à la préparation de la commande. Cette méthode permet de gagner plus de temps dans les différents processus logistiques, comme le picking, le colisage et l’affranchissement. De fait, un seul passage au stock suffit pour le traitement d’un grand nombre de commandes. 

9. Automatisez la gestion des ruptures de stock

Pour un entrepôt performant, vous devez anticiper tous les imprévus et les pires scénarios auxquels votre entrepôt peut faire face. L’un d’entre eux représente les ruptures de stock inattendues.

L’automatisation est votre meilleur allié pour une meilleure gestion de cette situation. En effet, celle-ci permet d’éviter les coûts de traitement et limite ainsi le risque d’insatisfaction des clients. 

Exemple : les automatisations peuvent consister en un envoi de mail pour prévenir la clientèle concernée. Faire preuve de transparence et adopter une communication efficace entre vos clients et vous participe à l’établissement d’une relation de confiance.

10. Assurez un contrôle qualité irréprochable

Pour garantir la crédibilité de votre entreprise auprès de vos clients, faire preuve d’une qualité de service irréprochable est indispensable. Cela passe notamment par des produits livrés aux clients complets et dans un état impeccable. 

Il va de soi que pour arriver à ce résultat, le contrôle qualité doit s’opérer à la perfection à chaque processus logistique. Cela, que ce soit à l’arrivée des produits, au moment du picking ou lors de la préparation de la commande, mais surtout à l’étape du colisage pour assurer la conformité des colis livrés. 

11. Prenez en compte l’avis de vos collaborateurs

Les principaux acteurs dans le bon fonctionnement de l’entrepôt sont vos collaborateurs. Bien évidemment, pour optimiser votre entrepôt, vous devez améliorer l’environnement de travail de ces derniers. 

Toutefois, être à l’écoute et prendre en compte leurs avis leur permet de vous faire part de leurs exigences et leurs demandes pouvant améliorer leur productivité et leur bien-être au sein de l’entrepôt. En tout cas, le plus important reste de réaliser un retour à vos employés, car cela leur donnera plus de motivation.

Quels sont les enjeux d’un entrepôt optimisé ?

L’optimisation des entrepôts permet de porter haut les performances de la société. Pour cause, cela influe sur la rapidité de traitement des commandes et en conséquence garantit la satisfaction des clients. Ainsi, pour une entreprise plus efficace, le fait de maximiser ce local constitue un élément à prendre absolument en considération.

D’ailleurs, un entrepôt bien optimalisé aura un impact direct sur les charges de l’entreprise. Effectivement, une bonne gestion des ressources permet de réduire le gaspillage, mais aussi de gagner en rentabilité grâce à la réduction des stocks. Dès lors, optimiser son entrepôt tient des enjeux importants au sein de la société.

Pour permettre à votre entrepôt de monter en efficacité, vous devez prendre certaines mesures. Voici 11 actions infaillibles pour vous aider dans votre démarche. 

Optimiser son entrepôt : une nécessité aux nombreux bienfaits

Pour optimiser son entrepôt, l’organisation est au cœur de l’efficacité. En effet, un entrepôt ordonné selon vos besoins réels ou encore des tâches spécifiques pour chacun font gagner en temps et en qualité de travail. Sans oublier que l’environnement de travail doit être le plus sécurisé et organisé possible. Toutes ces actions simples permettent une meilleure gestion logistique de votre entrepôt et ainsi une rentabilité sur du long terme. Vous souhaitez externaliser des livraisons au départ de vos entrepôts ? Prenez contact via ce formulaire et discutez-en avec un de nos business experts.

Cet article vous a-t-il aidé ?

Note moyenne / 5. Nombre de votes