Les tendances en restauration à adopter en 2024

Par Justine Demarque , le 7 février 2024
tendances en restauration employé à la caisse d'un café

Vous êtes à la tête d’un établissement de restauration et cherchez à satisfaire vos clients tout en attirant de nouveaux visiteurs ? Quelle direction prend le secteur de la restauration et quelles innovations vont le transformer ? Pour éclaircir ces questions, nous vous avons rassemblé toutes les tendances émergentes de 2024. De l’émergence de nouveaux concepts culinaires aux tendances en matière de plats, en passant par la numérisation et les évolutions des habitudes de consommation, découvrez toutes les tendances en restauration pour 2024 !

Les tendances culinaires de 2024

La qualité de l’offre culinaire est primordiale pour attirer la clientèle dans votre restaurant. Selon le type de votre établissement, il est apprécié d’offrir de nouvelles recettes ou de présenter les plats d’une manière innovante. Se tenir au courant des dernières tendances culinaires peut vous permettre d’ajuster votre menu en fonction.

Les produits locaux et de saison ont la cote

Les clients des restaurants en France accordent une grande importance à l’origine des produits utilisés dans leur assiette. La demande pour des produits locaux et de saison est en hausse. En privilégiant les approvisionnements directs et en proposant des plats adaptés aux produits saisonniers, en particulier pour les fruits et légumes, vous satisferez cette tendance.

Les options végétariennes, véganes et saines continuent de plaire

En 2023, une grande partie des consommateurs prête attention à une alimentation considérée comme saine et respectueuse de l’environnement. Cela inclut les plats végétariens ou végans, qui excluent les produits d’origine animale.

Votre restaurant pourrait enrichir son offre avec des plats « sans » (sans gluten, sucre, lactose, protéines animales) ou des plats à base de produits biologiques. Certains ingrédients sont tendance tels que : les graines, les céréales anciennes, les légumineuses et les légumes oubliés. La raison à cela ? Ils offrent des options plus saines et écologiques.

Quant aux régimes végans, il s’est établi bien au-delà d’une simple mode passagère. Il est même devenu un mouvement majeur soutenu par un nombre croissant de personnes. Que ce soit par souci écologique, pour des raisons de santé, ou en réponse à la cruauté envers les animaux, de plus en plus de Français expriment le désir d’augmenter leur consommation de produits végans.

En 2024, on s’attend donc à ce que l’univers végan soit plus vivant et inventif que jamais. On anticipera notamment une expansion des fast-foods végans, une formule de restauration qui rencontre un grand succès. Les pâtisseries véganes, qui rivalisent aisément avec les options traditionnelles, suivent la même croissance.

Les aliments fermentés gagnent en popularité

Effectivement, les aliments fermentés devraient émerger comme une tendance alimentaire marquante de 2024. Il ne s’agit pas ici des classiques de la cuisine française tels que le pain, la choucroute, la bière ou le fromage. Ces aliments étant déjà bien intégrés dans notre gastronomie.

Dans ce cas-ci, l’accent est plutôt mis sur des options plus modernes et digestes comme le miso, le kéfir, le kombucha, le tempeh, le kimchi et le tofu. Grâce à leur richesse en probiotiques, ces aliments s’inscrivent pleinement dans la tendance vers une alimentation saine, mettant en valeur les bénéfices des « bonnes bactéries ».

Le concept de mono-produit apparaît

L’année 2023 a vu l’émergence du concept de restaurant mono-produit dans plusieurs villes de France. Et cette tendance gastronomique persiste en 2024. Un restaurant monoproduit se consacre à la mise en valeur d’un seul ingrédient, plat ou technique culinaire. Que ce soit pour le tartare de bœuf, le riz, l’œuf, l’avocat, le barbecue, le croque-monsieur, le tiramisu, l’éclair, les gyozas, le maïs ou le ceviche, chaque aliment trouve son établissement spécialisé.

Par ailleurs, cette tendance peut être intégrée dans un restaurant traditionnel. Comment ? En mettant en valeur un produit spécifique dans une section du menu par exemple. En effet, se positionner comme expert d’un produit spécifique attire les amateurs dévoués. Avec de nombreux segments encore inexplorés, cette tendance devrait continuer à se développer en 2024.

La certification « Fait Maison » prend forme

Avec l’adoption de la nouvelle loi, qui sera mise en œuvre d’ici à 2025, le label « Fait Maison » est en passe de devenir un incontournable pour l’année 2024. En effet, les restaurants devront s’efforcer de se conformer à ses exigences. Les détails précis de sa mise en application restent à définir, mais une chose est certaine : la préparation maison va bénéficier d’une réglementation plus stricte, d’une meilleure visibilité et d’une valorisation accrue.

La présentation du label n’a pas encore été dévoilée, qu’il s’agisse d’un logo, d’un astérisque ou d’un sceau. Néanmoins, dès 2024, un nombre croissant d’établissements devraient s’aligner sur les standards du « Fait Maison » afin de pouvoir arborer fièrement ce label en 2025.

Le grand retour des restaurants authentiques

Dans la même lignée que le « fait maison », le « comme à la maison » séduit tout autant les consommateurs. La renaissance des restaurants classiques marquera une tendance majeure en restauration pour 2024. Dans un élan de nostalgie moderne, les brasseries deviennent des lieux incontournables. Les restaurateurs séduisent avec des recettes de grands-mères, valorisant la cuisine authentique, une décoration vintage et une atmosphère chaleureuse.

Cette mouvance célèbre le savoir-faire français tout en rafraîchissant le concept. Le mouvement a été initié en 2019 par le groupe nouvelle vague, avec l’ouverture de la brasserie Dubillot, puis de la brasserie Bellanger. La tendance s’est désormais affirmée, promettant un bel avenir à de nombreux restaurants.

L’éventail des options Halal s’élargit

En 2024, on assiste à une prolifération des établissements proposant exclusivement des options halal. Un nombre croissant de chaînes de restauration, telles que Quick et O’Tacos, s’engagent dans cette voie. Sur la plateforme Uber Eats, l’offre de restaurants proposant des mets halal a connu une augmentation significative de +27% entre 2022 et 2023. Plus remarquable encore, la variété de l’offre halal s’enrichit, s’étendant à diverses traditions culinaires, y compris dans le domaine de la street food.

Et du côté du marketing, quelles sont les tendances en restauration ?

Outre l’offre culinaire, une stratégie marketing efficace est essentielle pour attirer et fidéliser la clientèle. Cette stratégie doit évoluer avec le marché et intégrer de nouvelles techniques promotionnelles.

La présence via les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, notamment Instagram, sont essentiels pour promouvoir votre restaurant, en particulier auprès d’un public jeune. Instagram se positionne comme la plateforme incontournable pour les établissements culinaires, cependant, d’autres réseaux comme TikTok et Facebook offrent également la chance d’atteindre un vaste public, d’engager et de retenir vos clients, de présenter des promotions et de se distinguer des concurrents.

Les partenariats avec des influenceurs peuvent également contribuer à cette promotion, tout comme la création de contenu attractif et la construction d’une communauté engagée autour de votre offre. Quel que soit la technique ou le réseau, établir une présence forte sur les plateformes de médias sociaux représente une opportunité précieuse pour les restaurateurs modernes.

Digitalisation pour améliorer l’expérience client et le travail des employés

Fini les anciennes salles de restauration, austères et dépourvues de caractère. Désormais, elles cèdent la place aux nouveaux espaces de restauration collective, qui privilégient la chaleur, l’ouverture et la convivialité. Ces lieux se transforment en véritables espaces de socialisation et de relaxation, ouverts tout au long de la journée. Avec une décoration attrayante, des meubles modernes et la présence de plantes, tout est conçu pour promouvoir le lien social et améliorer le bien-être des employés.

Progressivement, les solutions numériques s’invitent également dans la restauration. Les menus QR Code, les bornes de commande automatiques et les systèmes d’encaissement digital, simplifient l’expérience client. Tout comme on voit l’apparition de technologies comme les réfrigérateurs connectés ou des systèmes de scan de plateaux basés sur l’intelligence artificielle.

Pour les employés, divers outils digitaux peuvent optimiser l’organisation du travail. Par ailleurs, les logiciels de gestion pour restaurants facilitent l’automatisation des tâches administratives et RH, et sont de plus en plus prisés par les professionnels du secteur.

L’utilisation de la donnée client pour fidéliser les clients

Avec la démocratisation de la digitalisation, les restaurateurs indépendants réalisent qu’ils détiennent un trésor : les données clients. Ces informations précieuses offrent la possibilité de créer des programmes de fidélisation et des expériences clients sur mesure. Ainsi, ils représentent un avantage stratégique crucial pour concurrencer les grandes chaînes et les services de livraison.

Autrefois, les restaurants indépendants rencontraient des difficultés pour recueillir et exploiter ces données, faute de ressources. Aujourd’hui, la situation a changé grâce à des outils numériques simples et abordables tels que les tablettes et bornes interactives. Ces technologies encouragent les clients à s’inscrire à la base de données du restaurant en échange de récompenses attractives. Ils permettent ainsi aux propriétaires de mettre en œuvre des stratégies marketing personnalisées sans investir un temps excessif.

Les expériences culinaires et les événements spéciaux

En 2023, l’innovation et la personnalisation des services étaient déjà à l’honneur. Afin de se distinguer et de stimuler le bouche-à-oreille, des restaurateurs optent désormais pour des expériences culinaires uniques qui vont au-delà de la simple offre de plats.

Cela inclut :

    • La préparation des mets en direct devant les convives
    • Des représentations artistiques
    • Des mises en scène théâtrales
    • Des dîners dans l’obscurité (les sessions de dégustation à l’aveugle sont particulièrement en vogue)
    • Des collaborations avec des chefs de renom

Il reste cependant tout à fait envisageable d’organiser des événements plus traditionnels. Que ce soit des ateliers de dégustation ou des cours de cuisine, ils continuent de séduire une large clientèle.

Les tendances de vente en restauration

Dans l’univers de la restauration, au-delà de la cuisine et du marketing, il est essentiel de se rappeler qu’un restaurant est d’abord et avant tout une entreprise commerciale. Pour booster les ventes de votre établissement et accroître sa notoriété, l’adoption de stratégies de vente adaptées aux attentes des consommateurs actuels est cruciale.

L’intelligence artificielle et l’automatisation comme véritable tendance en restauration

Si la technologie s’invite au sein des restaurants, elle permet de faire de nombreuses choses du côté des ventes également. Vous pouvez désormais utiliser l’IA pour :

    • prédire vos ventes avec exactitude
    • planifier votre production
    • passer des commandes de manière opportune
    • maintenir des niveaux de stock adéquats
    • etc.

L’intelligence artificielle vous soutient dans vos décisions pour garantir leur justesse. Cette avancée technologique booste l’efficience opérationnelle et améliore significativement l’expérience des utilisateurs. Des bornes de commande automatisées, des QR Codes aux écrans de gestion de cuisine (KDS – Kitchen Display System), l’automatisation et les innovations technologiques transforment les pratiques en restauration et continuent d’offrir des perspectives étonnantes.

L’omnicanalité et être présent là où vos clients le sont

Atteindre les clients, qu’ils se trouvent à leur domicile ou au sein de votre établissement, illustre l’essence de l’omnicanalité. Et cette approche gagne en popularité. Selon Access Panel, 52 % des Français alternent entre les commandes sur place et en ligne.

La livraison de repas à domicile a connu un véritable boom à l’échelle mondiale durant la crise sanitaire du Covid-19. Cette tendance persiste et se diversifie avec l’émergence de nouveaux services de livraison. L’ignorer pourrait donc signifier la perte de revenus significatifs. De plus, le numérique présente des possibilités exceptionnelles pour attirer un large éventail de clients.

Le succès des franchises

Dans un contexte où le secteur de la restauration connaît des difficultés croissantes, les performances notables des franchises se démarquent. En période incertaine, l’attrait pour la réplication d’un modèle de restaurant à succès, offrant un plan de rentabilité prédéfini et des économies d’échelle sur les outils, le marketing, etc., est plus fort que jamais.

Le nombre de réseaux de franchises en restauration, qui était de 314 en 2022, est prévu pour augmenter encore en 2023 et 2024. Cet essor, toujours plus varié, favorise l’innovation. Ceci est particulièrement vrai avec l’émergence de la micro-franchise, offrant des contrats simplifiés et accessibles.

Besoin de transport de marchandises et de produits alimentaires entre vos franchises ou depuis vos cuisines et laboratoires ? Shippr propose des options de livraison personnalisées. Nos services couvrent le transport sec, ambiant et réfrigéré, s’ajustant ainsi parfaitement à vos exigences. Demandez un devis et l’un de nos business experts prendra contact avec vous pour explorer les options les plus adaptées à vos besoins.

L’adaptation des prix en temps réel

Connaissez-vous le concept des prix flexibles, aussi appelé Yield Management ? Bien que cette méthode ne soit pas encore largement répandue dans le domaine de la restauration, certains professionnels l’utilisent déjà.

Cette approche consiste à ajuster les prix selon le moment de la journée, avec :

    • des tarifs standards aux moments les plus fréquentés
    • des offres plus avantageuses pendant les périodes creuses

Cette technique peut attirer de nouveaux clients, mais aussi contribuer à une meilleure gestion des stocks et à la réduction du gaspillage alimentaire.