Traçabilité de température d’un réfrigérateur : un enjeu de taille

Par Justine Demarque , le mai 31, 2022
une personne qui nettoie un réfrigérateur
()

Connaissez-vous la clé d’une logistique optimale qui respecte la chaîne du froid ? Que vous soyez restaurateur, boucher, poissonnier ou encore producteur, la traçabilité de la température fait désormais partie de votre logistique quotidienne. Ces relevés fréquents permettent de suivre la courbe de température, et cela, même à distance, ainsi qu’en temps réel afin d’éviter tout risque de rupture de la chaîne du froid. Ce contrôle est d’ailleurs obligatoire depuis 1997 et s’applique à tous les aliments, quelle que soit leur température de maintien (positive ou négative). Comment répondre à cet enjeu majeur que représente la traçabilité de température d’un réfrigérateur ? Plongez au cœur de ce contrôle sanitaire indispensable.

La traçabilité de température : un enjeu majeur pour les professionnels 

La traçabilité de la température des produits alimentaires

Lorsqu’on parle de surveillance de température d’un réfrigérateur, l’enjeu principal est d’éviter le gaspillage de denrées alimentaires excessif que pourrait causer une rupture de la chaîne du froid. Cette rupture peut se produire à tout moment de la chaîne, c’est-à-dire lors de la production jusqu’à la distribution des produits aux consommateurs. La traçabilité alimentaire concerne ainsi la provenance des aliments, mais également la traçabilité de température du réfrigérateur qui contient ces denrées.

Contrôle de la température des produits pharmaceutiques

Il est simpliste de croire que la traçabilité concerne exclusivement les denrées alimentaires. En effet, les médicaments et produits pharmaceutiques sont, eux aussi, concernés. Coûteux, ils nécessitent de grandes précautions, notamment lors de leur manipulation. Pour qu’ils conservent leurs propriétés ainsi que leurs actifs, les maintenir à température est ainsi indispensable. Une rupture dans la chaîne du froid viendrait mettre en péril leur viabilité. 

Traçabilité de la température des produits cosmétiques

Dernière grande famille des produits nécessitant une traçabilité de température : les produits cosmétiques. Alors que les deux secteurs cités précédemment sont confrontés à des enjeux sanitaires conséquents, celui de l’industrie cosmétique possède également des règles strictes en matière de contrôle de température. En effet, les actifs et substances d’origines biologiques contenus dans les produits sont extrêmement sensibles aux variations de température. Une rupture engendrerait une modification de ces substances et ainsi, une diminution de leur qualité.  

Comment assurer la traçabilité de la température d’un réfrigérateur ? 

Pour assurer une bonne traçabilité de la température, chaque contrôle doit être immédiatement suivi d’un relevé. En effet, une fois que vous avez contrôlé la température, vous devez obligatoirement l’enregistrer afin d’en garder une historique.

1. Contrôle de la température

Pour contrôler la température de votre réfrigérateur, 3 solutions s’offrent à vous :

Placez un thermomètre à l’intérieur de votre enceinte froide

En fixant un thermomètre directement dans votre enceinte, vous pouvez facilement contrôler la température indiquée dessus.

Précision : ce thermomètre doit être en bon état et fonctionner correctement. Vous devez également l’étalonner au moins 1 fois par an afin de vérifier que le zéro qu’il indique correspond bien à 0°C.

Utilisez un thermomètre laser

Ces nouveaux outils laser vous permettent dorénavant de faire le tour de vos enceintes froides. Le thermomètre relèvera la température d’un produit à l’intérieur de chaque enceinte froide.

Équipez vos enceintes de capteurs automatiques

Malgré que le respect de la chaîne du froid est un enjeu présent depuis longtemps, les systèmes de traçabilité des températures et de conservation des produits ont mis du temps à se professionnaliser. À présent, des solutions connectées de traçabilité se développent.

Des capteurs de température automatique existent et relèvent la température en continu. Ces systèmes se sont aussi sophistiqués, de nombreux outils connectés vous alertent en cas d’anomalie.

2. Relevé de la température

Une fois avoir contrôlé la température, on peut se demande sur quel support est-il préférable de les noter ? Ici aussi, plusieurs façons de faire sont possibles :

Relevés manuels

Vous pouvez choisir d’effectuer vos relevés de température de façon manuelle. Dans ce cas, il existe des tableaux de relevé de températures adaptés. Attention toutefois à bien garder ces feuilles volantes dans un même dossier en cas de contrôle.

Application de relevés de température

Avec la digitalisation, des applications spécialement conçues pour la traçabilité de la température ont vu le jour. C’est le cas de l’application Octopus HACCP par exemple. Elle vous permet d’effectuer vos relevés directement depuis votre smartphone et ainsi, d’en garder une trace. En outre, elle vous alerte en cas de problème ou d’incohérence dans les températures de vos enceintes.

Logiciels connectés de relevé de température

Enfin, des logiciels directement connectés aux capteurs de température présents dans les enceintes froides est la solution la moins chronophage. En équipant vos enceintes de capteurs sans fil ou de sonde connectés, ils se chargent de relevé les températures à intervalles réguliers. De plus, chaque relevé est noté dans le logiciel afin d’en garder un historique, et ce, de façon entièrement automatique. Sans oublier qu’en cas de suspicion d’anomalie, vous recevez instantanément un SMS ou un email d’alerte. Cette solution digitale vous procure un gain de temps précieux dans votre processus de traçabilité de température.

À quelle fréquence devez-vous contrôler les températures ?

Lorsque votre activité emploie un réfrigérateur ou un congélateur au quotidien, il est recommandé de les contrôler très régulièrement. En effet, les enceintes frigorifiques telles que les chambres froides requièrent un suivi continu.

Cette surveillance accrue permet ainsi de détecter les potentielles coupures de courant ou les défaillances techniques qui entraîneraient une variation des températures sur les produits.

En règle générale, il s’agit d’un des premiers contrôles que vous devez effectuer. Pour ce faire : 

    • Faites le tour de vos enceintes froides et contrôlez qu’elles ne présentent aucun signe d’avarie. 
    • Vérifiez également que les produits contenus à l’intérieur des enceintes n’aient pas subi de rupture de la chaîne du froid. 

Combien de temps devez-vous conserver les relevés de températures ?

La loi ne stipule pas de durée minimum précise au sujet de la conservation de vos relevés de température. Alors que certains conseillent un minimum de 3 mois, nous vous conseillons de les garder au moins 1 an pour garantir une plus grande sécurité. La raison pour laquelle nous tablons sur une année est qu’il arrive que certains contrôleurs demandent les documents de l’année précédente. Ainsi, ils s’assurent que vos contrôles ont bien été réalisés et sont réguliers jusqu’à présent.

La traçabilité de la température des réfrigérateurs à l’étape du transport 

Avant le transport

Qu’ils soient alimentaires ou pharmaceutiques, les produits sont soumis à plusieurs moments de contrôle. Et ce, à tout moment de la chaîne d’approvisionnement. 

Sachant que les produits subissent des changements de conditionnement, des risques d’exposition à la température ainsi qu’à d’autres facteurs tels que l’humidité ou la lumière, ces étapes de vérification sont importantes. Elles permettent ainsi de garantir le respect du produit ainsi que la traçabilité de température des réfrigérateurs afin de connaître la réaction des produits.

Pendant le transport

Avec la mondialisation des marchés et de ces produits, les autorités ainsi que les acteurs de chaque marché ont été contraints de s’adapter. L’objectif ultime étant de pouvoir répondre aux différents enjeux, à savoir celui du respect de la chaîne du froid ainsi que celui de traçabilité des températures. 

Cette adaptation était inévitable si l’on voulait éviter de freiner les échanges ainsi que le transport de produit, sans risquer de les dégrader. C’est pourquoi les professionnels s’équipent désormais de systèmes de surveillance de température frigo pour garantir la traçabilité de la température lors des différentes phases du transport. 

Pour assurer des transports frigorifiques dans le respect des normes en vigueur, vous pouvez faire appel à un prestataire professionnel externe tel que Shippr. En plus de gagner du temps dans la gestion de vos envois frigorifiques, vous gagnez en expertise grâce à nos transporteurs professionnels. Ayant les connaissances et compétences pour effectuer ce type de transport, vous êtes assuré que vos produits seront manipulés et livrés dans les meilleures conditions possibles. Vous souhaitez en discuter ? Prenez contact avec nos experts business.

 

 

Cet article vous a-t-il aidé ?

Note moyenne / 5. Nombre de votes